2015 – 2016 : le mot du président du FIR

Chers amis du Fonds Ingrid Renard,

Voilà donc la fin d’année ; voici pour vous, fidèles donateurs, quelques nouvelles du Fonds Ingrid Renard.

Cette année, nous avons entrepris le travail de consolidation des activités soutenues au fil de 25 années d’interventions dans les régions du Mandé, du Wassulu et de Kita. Il s’agit, comme annoncé en décembre 2014, de renforcer l’autonomie des populations bénéficiaires et de permettre ainsi un désengagement progressif du FIR.

Pour ce faire, nous continuons à travailler avec nos partenaires au Mali.
Des autorités fédérales belges, nous attendons la confirmation espérée du cofinancement de notre projet. Son exécution en 2016 aura, entre autres, les résultats suivants sur la vie quotidienne des villages bénéficiaires :

  • au moins 250 femmes ont réduit d’au moins 50% le temps de recherche de l’eau;
  • au moins 350 femmes de deux villages ont réduit d’au moins 60% le temps de mouture/décorticage ;
  • 20 relais-santé poursuivent leur travail d’animation et de prévention ;
  • au moins 2.500 élèves utilisent les latrines construites dans 5 écoles ;
  • au moins 700 femmes sont alphabétisées par des formatrices villageoises ;
  • 80 femmes supplémentaires ont suivi des formations techniques ;
  • 4 périmètres maraîchers (3 ha au total) sont aménagés et opérationnels dans 4 villages ;

Le FIR noue aussi de nouveaux contacts au Mali. Le but est de mobiliser les ressources locales, tant humaines que financières, afin d’assurer le suivi de nos actions. Ce processus – nous vous en tiendrons informés – est stratégique : il pourrait réduire la dépendance vis-à-vis de l’aide extérieure et renforcer davantage l’autonomie des populations aidées.

Le Mali a récemment fait la une de l’actualité. Ces évènements dramatiques confirment la fragilité de la situation et la nécessité de continuer à soutenir nos partenaires. Notre force, c’est la confiance établie au fil des années de coopération.

Un dernier point, et il est important : agir sur le terrain, dans les villages, comme le fait le FIR grâce à votre soutien et à votre fidélité, est sans doute la meilleure prévention pour limiter l’exode vers les villes du Mali et les flux migratoires vers l’Europe.

Votre appui reste donc essentiel. Ce sont vos dons qui couvrent l’apport de notre ONG au cofinancement des activités réalisées ou planifiées. Sans votre confiance et votre soutien financier, rien de concret ne peut exister.

De la part de toute l’équipe et de nos partenaires en Afrique, je vous prie de croire à mes sentiments les plus cordiaux.

André Liebaert                                                                                                                                          Président

 

Votre don ? Générosité et investissement !

Vos 100 € sont quintuplés par le cofinancement
(Coopération belge et Wallonie-Bruxelles International)

100 € au FIR = 500 € pour les projets !

Compte BE 81 0882 0352 8324   GKCCBEBB

Merci.
Une attestation fiscale est délivrée pour tout don de 40 € ou plus.
(Réduction d’impôt de 45 %)

Un avis, des suggestions ? Ecrivez-nous à  fonds.ingrid.renard@gmail.com

This entry was posted in financement. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>